• helene@helenemontpetit.ca

Rédaction

Rédaction

De paroles de chansons jusqu’aux textes techniques, j’ai rédigé un peu de tout au fil des ans.

  • J’étudierai joyeusement vos sujets pour rédiger des articles ou des billets de blogue.
  • Je m’assurerai que votre lettre respecte le protocole.
  • Je réduirai votre message à sa forme la plus claire et concise.
  • J’adapterai vos textes pour diverses plateformes.

Voici quelques exemples de textes que j’ai rédigés. Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez, n’hésitez pas à prendre contact afin d’en savoir plus ou de discuter de votre projet.

 

Rapports et mémoires

Transition NDG – Rapport annuel 2016-2017

Activités
Activités TNDG ReportAu cours de la dernière année, nos groupes et les membres de l’équipe de soutien ont
organisé ou participé à plus de 100 événements. Nous avons représenté la Transition au Forum social mondial de Montréal ; organisé des soupers  vommunautaires-conférences avec des chefs de file de la Transition, de la permaculture et du jardinage urbain ; tenu des ateliers de partage de compétences; nous avons tenu compte de toute piste pouvant enrichir notre  communauté et améliorer sa qualité de vie. Nous avons, pendant plusieurs semaines, tenté l’expérience d’un café éphémère (pop-up). Nous avons amorcé une série de conférences thématiques sous le thème « La Nature en Ville ». Nous avons organisé des trocs et des ventes de bric-à-brac, poursuivi la tenue de nos soirées ciné-discussion, renforcé les liens avec nos partenaires existants et créé de nouvelles alliances.  Nous sommes fiers de ce que nous contribuons à la vie du quartier Notre-Dame-de-Grâce. Nous anticipons avec enthousiasme accueillir de nouveaux membres et continuer à servir la communauté pendant encore plusieurs années.


Mémoire – AQPER – Faire le Québec de demain : Le rôle stratégique des énergies renouvelables

Mémoire rédigé en collaboration avec le président-directeur général de l’Association et déposé auprès de la Commission sur les enjeux énergétiques du Québec dans le cadre de la Consultation sur les enjeux énergétiques du Québec.

Plus vous regardez loin dans le passé,
plus vous verrez loin dans l’avenir.
Winston Churchill

1. La situation énergétique actuelle
Afin de bien comprendre les possibilités qui s’offrent au Québec en termes d’énergie, il importe tout d’abord de comprendre la progression de la demande énergétique au fil des décennies. La diversité des ressources selon la géographie du territoire et les objectifs de réduction des gaz à effet de serre du Québec suggèrent une répartition particulière des approvisionnements parmi les différentes filières renouvelables.

1.1 L’électrification d’une économie
La mise en chantier des grands ouvrages hydroélectriques a créé au cours des dernières décennies des surplus d’électricité ponctuels qui se sont résorbés à mesure que l’économie prenait de l’essor. En 1950, le Québec comptait moins de 5000 MW de puissance électrique installée (Ministère des Richesses naturelles, 1978). La centrale de la Manic 5 a doté le Québec d’un solde énergétique excédentaire au début des années 1970.

Pour accéder au Mémoire tel que déposé, veuillez cliquer ici.


Articles et contenu web

Billets de blogue
Extrait du blogue hebdomadaire de la Campagne majeure de financement de la cathédrale Christ Church.

Un nouveau piano pour la cathédrale Christ Church? Selon les experts, l’essentiel est dans les nuances

Les concerts de l’Oasis Musicale attirent à la cathédrale Christ Church des luminaires de la musique classique et moderne. Certains des plus grands pianistes du monde se sont exécutés à son piano. Nous jetons ici un coup d’œil sur les origines de l’instrument et parlons avec le pianiste Viktor Lazarov des joies et des défis liés à l’exécution d’œuvres sur le piano de concert Yamaha de la Cathédrale.

07272016 (2 of 3)

Le pianiste Sean Sullivan au piano de la Cathédrale. (photo: Henri Brillon)

Qu’est-ce qui fait la différence entre un bon piano et un piano formidable? Les pianistes parlent en termes de « colorations », de nuance et de subtilité.

Bien que les pianos de facture Steinway soient actuellement les plus prisés des salles de concert, d’autres fabricants ont également produit des instruments de premier ordre. On entend même des pianistes dire qu’ils ont joué des instruments d’une marque qui présentaient les qualités attribuées à une autre. Nul doute qu’un piano de 100 000 $ produira des sons très agréables, qu’il ait été fabriqué par Bösendorfer, Yamaha ou Fazioli !

Pour lire l’article complet dans son contexte original, cliquez ici.


Reportage enjeu local

En matière d’environnement, Montréal a du pain sur la planche !

Par Hélène Montpetit

Montréal, cancre environnemental ?
Adoptée en avril 2016, la Charte pour la protection des espaces verts et milieux naturels de Montréal regroupe plus d’une centaine de signataires, dont des urbanistes, des biologistes, des sociologues, des économistes, des experts en santé publique et en logement ainsi qu’une quarantaine de groupes citoyens. Le 20 avril dernier, pour marquer le premier anniversaire de cette Charte, Forum Nature Montréal donnait à la Ville son Bulletin vert. La note obtenue fut cumulée à partir d’un sondage créé pour l’événement dans lequel les participants évaluaient la performance de Montréal sur des enjeux prioritaires comme la protection des espaces naturels et de la biodiversité, l’étalement urbain et l’accès aux espaces verts. Le résultat ? Une note faible (D) ou lamentable (E) sur tous les tableaux !

Pour lire l’article complet dans son contexte original, cliquez ici.


Choisir et changer : Trois approches

par Hélène Montpetit

Il y a quelque temps, alors que je me demandais ce qui motive les gens à faire des changements qui les poussent hors de leur zone de confort, il m’a semblé que plusieurs discussions, citations, articles et livres sur le sujet attiraient soudainement mon attention.

À la suite d’une analyse sommaire de deux mèmes, l’un conférant au travail individuel tout pouvoir et l’autre prônant la loi du moindre effort (voir ici de quoi il s’agit), j’ai conclu ce qui me semble désormais l’évidence même : nous ne sommes pas responsables de toutes les circonstances de notre vie, mais nos choix personnels nous donnent tout de même un certain contrôle.

Oui, mais jusqu’à quel point ? Dans quelle mesure exerçons-nous une influence réelle ? Et qu’est-ce qui détermine le plus la qualité de vie : nos choix conscients ? Le hasard ? Les gens qui nous entourent ?

Trois amies ont partagé avec moi leurs idées sur le sujet et leur expérience de vie. En les écoutant, j’ai bien vu qu’il n’y a pas de réponses faciles, que la façon dont nous approchons le changement a un effet sur notre qualité de vie et que cette qualité peut tout aussi bien résulter d’une planification minutieuse que d’un heureux hasard. Je suis très reconnaissante à ces femmes pour leur générosité et pour le bien pensé de leurs réponses, dont je vous fais part sans plus tarder.

Pour lire l’article complet dans son contexte original, cliquez ici.