Révision

English

Tout bon rédacteur sait qu’on a avantage à faire relire ses textes, surtout s’ils sont écrits dans une langue seconde. En tant que rédactrice en chef de Rising Up! /Viser haut!, le blogue hebdomadaire de la campagne majeure de financement de la cathédrale Christ Church de Montréal, j’ai eu l’occasion de réviser l’ouvrage de débutants et de rédacteurs d’expérience. Au fil des ans, j’ai révisé des articles de magazine, des rapports annuels, des mémoires, des livres blancs, des manuscrits et du contenu pour le Web.

Il ne suffit pas d’être en mesure de converser en anglais ou d’utiliser la vérification orthographique intégrée aux applications. Ces dernières ne relèveront pas un ton déplacé ou une mauvaise tournure de phrase. Si vous n’êtes pas maître de la langue, même une révision sommaire peut vous éviter une coûteuse erreur ou rendre votre communication plus intelligible.